Eric Therer : Le déficit des années antérieures (Eban 17-011)

Un recueil de textes écrits au fil des ans sans dessein particulier – matériau narratif itératif à des performances artistiques – destinés à être lus debout. Des textes qui parlent des relations humaines contingentées, ordonnancées dans leurs rapports de production et structurées par le clivage des fonctions que ces rapports induisent. Des textes recourant à la forme du procès-verbal judiciaire, de l’inventaire, de l’instruction ou de la consigne de travail. Des textes d’une langue pauvre et fonctionnelle.  S’il y a un épuisement dans le travail journalier, il existe assurément un labeur dans la poursuite effrénée de l’accomplissement des tâches du quotidien. C’est de cela dont j’ai voulu faire rapport.

Disponible à Liège auprès du Comptoir du Livre et Livres aux Trésors : 7 € – 56 pages – papier 100% recyclé